Taux de chômage par zone d’emploi au 1er trimestre 2012 - Direccte
visiter le site national
Rss

Languedoc Roussillon Aude Pyrenees Orientales Herault Gard Lozere
 
 

 
Accueil > Etudes et statistiques > Taux de chômage localisés > Taux de chômage par zone d’emploi au 1er trimestre 2012

Taux de chômage par zone d’emploi au 1er trimestre 2012

| Publié le 24 août 2012
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les taux de chômage localisés par zone d’emploi s’échelonnent, au 1er trimestre 2012, de 5,8% pour la zone d’emploi de la Lozère à 16,3% dans celle de Agde-Pézenas, pour une moyenne régionale de 13,5%. Outre Agde-Pezenas, les zones d’emploi d’Alès et de Sète affichent des taux de chômage proches de 16%.

Les taux de chômage localisés par zone d’emploi s’échelonnent, au 1er trimestre 2012, de 5,8% pour la zone d’emploi de la Lozère à 16,3% dans celle de Agde-Pézenas, pour une moyenne régionale de 13,5%. Outre Agde-Pezenas, les zones d’emploi d’Alès et de Sète affichent des taux de chômage proches de 16%.

Les taux de chômage sont supérieurs à la moyenne nationale (9,6%) dans toutes les zones d’emploi de la région à l’exception de la Lozère.
Sur l’ensemble de la France métropolitaine, les taux de chômage s’échelonnent de 4,7% à Houdan (Yvelines) à plus de 16,7% dans les zones d’emploi de la Thierarche (Picardie) et de Calais.

En Languedoc-Roussillon, le taux de chômage, au 1er trimestre 2012, a progressé de 0,4 points. Le chômage augmente dans la totalité des
zones d’emploi (jusqu’à +0,6 point dans la zone d’emploi de Agde-Pezenas et de Perpignan). En une année, la zone d’emploi de Limoux a vu son taux de chômage augmenter de +1,7 point. Sur la même période, l’évolution du Languedoc-Roussillon est de+0,8 point.

Sur l’ensemble de la France métropolitaine, le taux de chômage augmente de +0,3 point au premier trimestre 2012. Les variations trimestrielles par zone d’emploi sont extrêmement variables (-0,1 point pour Ambert à +0,8 point pour Tergnier).


En savoir plus :

Les taux de chômage infranationaux sont dorénavant exprimés en moyenne trimestrielle et non plus en valeur en fin de trimestre

Les taux de chômage infranationaux sont qualifiés de « taux de chômage localisés ». Leur estimation utilisant toujours des informations issues des DEFM, il ne s’agit en effet pas à proprement parler de taux de chômage au sens du BIT.



Documents à télécharger :

-- --

Mentions légales | Service-public.fr | Légifrance